Hypersensibilités

  1. L’ALLIANCE

D’où je viens
je n’y suis jamais venue

De cet avant pourtant
en vibrent mon corps
les rythmes en nostalgie

Avant
Idéalisée de matière
ma chair se figeait

D’exigences
mes tissus se resserraient

Maintenant
le moi dissous
résonne en rétention

D’effluves en parfums
du monde des ailleurs
je suis traversée

En flottement de particules
du vécu vivant
je suis transpercée

Alors du dehors
en substance agitée
j’aspire mon dedans
à peine distingué

A la source secrète
de nos existences
au-deça de nos expériences
grouillent les imperceptibles

Au cœur de l’étendue du temps
vibrent tous les accords
illimtés
de l’hyprasensible

Au coeur du vivant renouvelé
frémissent tous les dérangements
condensés
de l’extrême

En face à face
je m’entretiens
de ma vulnérabilité
et je me conserve
de ma puissance

En insaisissables
je me pénètre
des atomes
aimants

Je mes suis
et tu m’es



Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s