Matérialisée

Lorsque j’ai réalisé que le monde n’était pas ce qu’ils en disaient, que son illusion était multiple, je me suis détournée d’eux et j’ai commencé à créer mon propre monde.

J’ai alors permis à mes désirs de parler plus fort que mes craintes, je me suis penchée sur mon corps de sens, je me suis dissociée de mes pensées.

J’ai alors senti la vie me pénétrer, j’ai senti le monde m’englober.

Et je suis devenue lui.

Depuis il ne peut plus me heurter de ses contraires, je ne peux plus le rejeter de mes incompréhensions.

A présent, mon illusion est la sienne.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s